Actualités et colloques

Édito

Le COREVIH : un outil de démocratie sanitaire

Dans le domaine de la santé publique et notamment dans le champ du VIH et des IST, les temps sont aux mutations, aux nouveaux paradigmes constitués notamment de la prévention combinée et aux choix de démarches plus adaptées.

Quatre décennies à combattre et à mieux connaitre l’infection par le VIH ont permis l’émergence de nouveaux outils de prévention que sont la PREP, le TASP, le TPE…

Le COREVIH Normandie est un acteur incontournable, dans notre région, pour promouvoir ces outils dont les enjeux sont connus de tous : épidémie cachée, inégalités d’accessibilité aux soins (de santé territoriales), élargir la proposition de dépistage …
Mais aussi améliorer la qualité de vie des personnes et la lutte contre les discriminations.

Le COREVIH Normandie, riche de la diversité des associations de patients doit s’attacher à permettre à ces moyens efficaces dans la lutte contre le VIH et les IST, d’être accessibles aux personnes les plus vulnérables qui vivent sur notre territoire.

Le COREVIH Normandie sera leur porte-parole.


Marinette SLIMANI
Vice-présidente du COREVIH NORMANDIE

Le mot du président

Qui a dit que l’infection par le VIH n’était plus d’actualité ?

Ponctuellement, au moment du SIDACTION et de la Journée Mondiale de lutte contre le SIDA, le VIH et les IST resurgissent dans les médias. Et pourtant, la lutte contre le VIH et les IST est toute l’année en lien direct avec l’actualité.

Actualité politique, en cette année électorale, puisque la précarité et la discrimination sont de puissants freins au dépistage, à l’accès aux soins, et finalement au contrôle épidémique ; à l’inverse, des choix politiques, comme rendre gratuit sans ordonnance le dépistage du VIH dans les laboratoires en 2022, ne peuvent qu’aider à dépister précocement.

Actualité épidémique, puisque le dépistage du VIH et des IST a reculé de 20% en Normandie pendant l’épidémie de COVID ; à l’inverse, les messages de prévention devraient désormais être mieux compris : tous les français sont devenus épidémiologistes et ont compris l’importance des tests diagnostiques (autotest, test rapide, test en laboratoire) pour lutter contre une épidémie.

Actualité épidémiologique dans notre région : puisque nous savons depuis un travail remarquable mené par V. Supervie (INSERM U1136) qu’en Normandie environ 400 personnes ignorent leur séropositivité, et vers quelles populations accentuer les efforts d’information et de dépistage.

Actualité thérapeutique enfin, puisque le traitement préventif du VIH (PREP) peut maintenant être prescrit par les médecins généralistes aux personnes qui courent des risques d’être infectées par le VIH ; puisque des traitements injectables (une administration tous les 2 mois) s’ajoutent aux traitements existants du VIH, et bientôt aux traitements préventifs ; parce que, dans notre région, savoir qu’on est séropositif c’est, pour 97,4% des personnes vivant avec le VIH, les complications évitées et zéro contagiosité.

Plaçons la lutte contre le VIH dans notre actu, pour qu’un jour le VIH n’y soit plus !


Le Pr Manuel ETIENNE
Président du COREVIH NORMANDIE

Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux

Pour en découvrir plus :